Auteur : Bourdel Léone et Jacques Genevay
Ouvrage : La science de l'homme - Sang, tempéraments, travail et races
Année : 1946

Lien de téléchargement : Bourdel_Leone_et_Jacques_Genevay_-_La_science_de_l_homme_-_Sang_temperaments_travail_et_races.zip

Introduction - La liberté, pour l'homme comme pour tout être vivant n'est pas le repos, mais au contraire l'action, par laquelle il traduit ses élans, ses aspirations, l'oeuvre de sa volonté. La vraie liberté, c'est donc la libération de ses tendances s'exprimant par ses multiples aptitudes, c'est en un mot l'expression la plus totale de sa personnalité. Or, où et comment l'homme va-t-il s'exprimer pour faire oeuvre durable si ce n'est précisément par son travail ? Le travail conçu comme il doit être réellement conçu, est bien l'expression la plus haute de sa liberté. Il en va de même pour les peuples. Pour une Nation, le travail doit être l'expression de toutes les richesses de son génie, de sa puissance de création et de réalisation. Pour elle aussi, il doit être l'expression de toute son efficience. Pour elle aussi, il est la libération, la liberté. Le travail normal est donc le contraire d'une servitude. Il apparaît comme monstrueux de voir aujourd'hui des êtres le considérer comme un esclavage, parce qu'ils sont victimes d'une organisation conçue en fonction de la machine et du rendement et non en fonction de l'homme, et victimes aussi d'idéaux stéréotypés qui tendent à créer partout des postes standards, des activités standards, une vie standard, contraires aux lois de la nature. Il faut repenser toute l'organisation du travail et l'adapter aux lois psychobiologiques. Chaque individualité, aussi bien parmi les élites surgies dans tous les milieux que parmi ceux qui les entourent et qu'elles ont à guider, doit trouver exactement la voie qui convient à son épanouissement le plus efficient ; et les postes et les fonctions correspondant à des possibilités humaines ne doivent pas faire appel chez ceux qui les détiennent à des tendances ou à des aptitudes contradictoires. ...