Auteur : Barbarin Georges
Ouvrage : La vie agitée des eaux dormantes
Année : 1936

Lien de téléchargement : Barbarin_Georges_-_La_vie_agitee_des_eaux_dormantes.zip

Les marais n'ont leur beauté secrète qu'autant qu'ils sont isolés et que les prés ou la forêt leur servent de cadre. Quand ils' sont groupés, nul décor naturel ne leur fait opposition. Ils prennent alors un caractère obsédant et maladif, qui n'est d'ailleurs pas sans charme, mais qui opprime à la longue et l'esprit et le corps. Je pense aux grappes d'étangs solognots, de Romorantin à Bracieux et de Chaumont-sur-Tharonne à Contres, en·butte à l'assainissement des hommes et à l'envahissement des pins. Une intense mélancolie se dégage de ces régions où les nappes saumâtres ont parfois un tour d'une lieue et qui renferment en leur centre, entièrement investie par l'eau morte, la forêt de Bruadan. Celui qui survole la Sologne en avion reconnaît de loin ce royaume de la sauvagine où les flaques sont éparpillées dans l'herbe jaune comme des morceaux de verre cassé. ...