Auteur : Goldstein J. B. E.
Ouvrage : Théorie et pratique du collectivisme oligarchique
Année : 1944

Lien de téléchargement : Goldstein_J_B_E_-_Theorie_et_pratique_du_collectivisme_oligarchique.zip
Acheter la version papier du livre - Book Depository

I. La méthode. Différencier le dire et le faire. Il y a une nécessité de ne jamais dévoiler ses véritables intentions à la masse, et de lui présenter d’autres raisons auxquelles on sait qu’elle est sensible. Ainsi, il faut nettement séparer la forme de l’intention, et la véritable intention dont rien ne doit être dit. La forme de l’intention doit être, en majeure partie sinon entièrement, de nature soit surnaturelle soit métaphysique (« transcendantale »). Elle doit être insignifiante dans tous les cas, lorsque considérée depuis le point de vue des véritables intentions ou actions dans le monde réel de l’espace, du temps et de l’Histoire. Ou alors : si la forme de l’intention doit avoir quelque signification empirique, il sera cependant impossible de la faire se concrétiser dans les conditions actuelles de la société. Quoi qu’il en soit, la dépendance de toute la structure du raisonnement de la forme, par rapport à la véritable intention, fait qu’il est impossible pour son orateur (ou pour son rédacteur) de fournir une réelle explication du comportement des Hommes. Une distorsion de la vérité doit systématiquement exister, et, naturellement, il ne faut rien dire ni montrer de la manière dont la forme de l’intention pourrait se concrétiser, puisque, étant chimérique ou mythique, elle ne peut se concrétiser. ...