Auteur : J. B. - Eléments d'éducation raciale
Ouvrage : Vladimir SHLMV Poutine
Année : 2015

Lien de téléchargement : Vladimir_SHLMV_Poutine.zip

Selon un célèbre écrivain, « l’homme blanc est mort à Stalingrad ». Partant de là (et sans prendre en considération le pedigree racial du peuple russe), on se demande bien, à moins d’être un chrétien qui s’ignore ou pas, comment il pourrait y renaitre. A moins d’être chrétien car la plupart des fans de Poutine sont en Europe de l’Ouest de fervents catholiques, et il semble bien qu’ils transposent inconsciemment le mythe sémitique de la résurrection du Christ à l’homme blanc, mort en cette « Sainte Russie », en cette terre très-chrétienne. Aussi convient-il de préciser qu’Hitler fut trahi à Stalingrad par le général Friedrich Paulus, qu’il nomma maréchal la veille de sa reddition, s’attendant, nous explique-t-on, à ce qu’il se batte jusqu’au bout, aucun maréchal Allemand n’ayant auparavant capitulé. Ce bon catholique deviendra ensuite, comme l’Église catholique ellemême, un opposant à Hitler, collaborant avec l’URSS. ...