Auteur : Meurin Léon
Ouvrage : La franc-maçonnerie synagogue de Satan
Année : 1893

Lien de téléchargement : Meurin_Leon_-_La_franc-maconnerie_synagogue_de_Satan.zip

« Je sais ce que vous soutirez et combien vous êtes pauvre; néanmoins vous êtes riche. Vous êtes calomnié par ceux qui se disent Juifs , et ne le sont pas : ils «ont la Synagogue de Satan. Ne craignez rien de ce que vous avez à souffrir. » (Apocalypse, ch. II, v. 9.). INTRODUCTION 1. L e nombre maçonnique de trente-trois rencontré dans les anciennes religions païennes. Les degrés de la franc-maçonnerie sont, tout le monde le sait, au nombre de trente-trois. Or, en étudiant les Védas des Indiens, nous avons rencontré le texte suivant : ce O Dieux, qui êtes au nombre de onze dans le ciel; qui êtes au nombre de onze sur la terre, et qui, au nombre de onze, habitez avec gloire au milieu des airs, puisse notre sacrifice vous être agréable *. » L'Atharva-Véda enseigne que trente-trois esprits (trayas-trinschad devah) sont contenus dans Prajapati (Brahme) comme ses membres. Le Zend-Avesta, livre sacré des anciens Perses, contient la pièce suivante : « Que les trente-trois Amschaspands (Archanges) et Ormazd soient victorieux et purs 2 ! » Nous lisons de môme dans le Yaçna I, v. 33 : ce J'invite et j'honore tous les seigneurs de la pureté : les trente-trois plus proches autour de Havani (l'Orient), les plus purs, qu'Ahura-Mazda (Ormazd) a instruits et que Zarathustra (Zoroastre) a annoncés. » Ce nombre mystérieux de trente-trois, dont nous ne pouvions trouver nulle part une explication, nous semblait indiquer entre les mystères de l'antiquité païenne et la franc-maçonnerie une connexion qui méritait d'être étudiée, et promettait môme la découverte des secrets les plus cachés de cette société ténébreuse. Nous ne nous sommes pas trompés. ...