Auteur : Contact Report
Ouvrage : 487 Raspoutine (extrait)
Année : 2019

Lien de téléchargement : Contact_Report_-_487_Raspoutine.zip

Billy. J'ai ici une autre question du bulletin pour laquelle j'ai écrit ce qui suit comme réponse, et tout à fait en accord avec tes explications antérieures, que j'ai, entre-temps, également confirmées par un article du journal. Si tu veux bien écouter... Question : « Raspoutine a-t-il réellement mené une vie dissolue telle qu'elle est décrite de nos jours? Nous sommes convaincus que ce n'était pas le cas. J.Bärtschi, Suisse. Réponse : Raspoutine ne mena pas une vie dissolue comme on le lui a attribué. Cette histoire est une calomnie malicieuse, mais il est vrai que son assassinat pourrait être difficilement surpassé en termes de brutalité quand, en 1916, il fut assassiné avec un pistolet .455 Webley par un agent britannique du nom d'Oswald Rayner. Bien qu'il fût marié et eût une famille, Raspoutine était un moine itinérant, c'est-à-dire un prédicateur itinérant qui, par influence suggestive, réalisait des «guérisons miraculeuses» qui étaient en réalité des auto-guérisons des malades. Aussi, Il parvint à la cour des tsars, où il avait beaucoup d'influence en tant qu'ami de la famille du tsar, en particulier parce qu'il avait sauvé le fils du tsar de la mort par une "guérison miraculeuse". Cela ne plaisait pas à de nombreux parties de la noblesse russe, raison pour laquelle ils devinrent les ennemis jurés de Raspoutine, cherchaient à lui prendre la vie et le surnommaient le «Saint Diable». Le 17 décembre 1916, il fut en réalité enlevé et assassiné, à cette fin son meurtrier était cependant l'agent britannique susmentionné qui a agi sur ordre des nobles et de l'Angleterre. ...