Auteur : Luther Martin
Ouvrage : La conférence entre Luther et le diable au sujet de la messe
Année : 1875

Lien de téléchargement : Luther_Martin_-_La_conference_entre_Luther_et_le_diable_au_sujet_de_la_messe.zip

Avant-propos. L’Abbé de Cordemoy était un savant homme de la fin du XVIIe siècle, qui avait pris à tâche de ruiner le Calvinisme par des arguments, puisque les dragonnades de son Roi n’avaient pu en venir à bout. Procédé moins royal, il est vrai, mais plus humain : aussi en sommes nous reconnaissant à ce digne prêtre, et ne regrettons-nous pas de remettre son nom en lumière. De tous les ouvrages de controverse qu’il a publiés contre les Protestants, celui-ci est peut-être le moins volumineux ; mais, ayant LUTHER et Satan pour collaborateurs, c’est, nous le croyons bien, celui qui mérite le plus d’être conservé. Les anciennes éditions (Paris, 1681, 1684, 1701, in-12) sont devenues introuvables, et si nous pouvons les reproduire pour l’édification des lecteurs du XIXe siècle, c’est grâce à un autre abbé, LENGLET-DUFRESNOY, curieux et bibliophile autant que dévot, qui faisait ses délices des Lettres, après les devoirs de son état, comme il le dit lui-même d’un de ses confrères. Les devoirs de son état n’ont pas empêché LENGLET-DUFRESNOY de donner au public les collections complètes et joyeusement commentées de nos vieux rimeurs : Le Roman de la Rose, CLÉMENT MAROT, RÉGNIER, etc. Il est même l’auteur d’une Dissertation sur les romans, dont le second tome contient une bibliographie assez piquante des facéties les plus gaillardes que l’esprit Gaulois eût encore produites. Rien d’ailleurs de plus orthodoxe : il continuait ainsi la tradition de l’Église, laquelle se glorifie tous les jours, et à juste titre, ne l’oublions pas, d’avoir sauvé du naufrage ces maîtres charmants du gai savoir antique, HORACE, CATULLE, OVIDE, MARTIAL, PETRONE, et tant d’autres. ...