Nancy Claude - Les races humaines Tome 1


Auteur : Nancy Claude
Ouvrage : Les races humaines Tome 1 (Leurs origines, leurs différences, leurs migrations, leurs mélanges)
Année : 1978-2005

Lien de téléchargement : Nancy_Claude_-_Les_races_humaines_Tome_1.zip
Acheter la version papier du livre - Book Depository - Amazon - The Book Patch

Chapitre I. l’évolution. « Connais‑toi, toi‑même » disait Socrate. Cette vérité éternelle est actuellement, comme bien d’autres, oubliée par l’humanité moderne. À croire que l’instruction obligatoire et les progrès immenses dans les techniques modernes d’enseignement abrutissent et abêtissent bien plus qu’elles n’élèvent le niveau intellectuel général. À cet égard l’enseignement dit « rénové », tarte à la crème de tous les démocrates obstinés, est une faillite retentissante. Si, comme aux USA, il tend à former d’excellents techniciens (du moins l’espère‑t‑on), il n’en est pas moins un fiasco total au point de vue de la culture générale. L’histoire y est remplacée par l’étude du milieu, c’est‑à‑dire que l’on n’y étudie plus la vie de César ou de Napoléon, mais bien la vie du Gaulois moyen au temps de César ou du Français moyen au temps de Napoléon. Les dates sont ignorées, la géographie très approximative, les leçons données « en jouant », et l’on y baragouine toutes les langues sans plus en connaître convenablement aucune. Mais cet enseignement satisfait le culte de l’égalité démocratique. Bref, comme aux USA, patrie de la « Sainte Démocratie », l’on forme maintenant des techniciens parfaitement aculturés, donc idéalement conditionnables psychologiquement par la politicaille et par les maîtres à penser occultes qui détiennent en leurs mains l’ensemble des mass media et de l’économie mondiale. « Connais‑toi, toi‑même ». Avant le démocratisme et l’égalitarisme universel, où l’on confond instruction et culture, cette « vérité » était l’apanage d’une élite. Et l’on en arrive à se demander, si créer et comprendre une culture, ne seront pas toujours le seul fait de l’élite, « initiée » à la compréhension des mystères de la vie. Du moins l’Histoire, pour ceux qui la connaissent bien, a‑t‑elle tendance à accréditer cette théorie et à démontrer le gâchis de « l’intellectualisme » mis à la portée des masses ; car celles‑ci semblent incapables de synthèse, et raisonnent toujours plus avec le bas‑ventre et leurs émotions qu’avec leurs cerveaux. Faibles, intéressées et lâches de nature, elles se laissent toujours emporter par leurs sentiments, bons ou mauvais, ne mesurant jamais qu’à courte échéance les conséquences de leurs options et de leurs actes, utilisant le progrès créé par l’élite uniquement pour leur bien‑être, et non pour améliorer le « devenir » de leur espèce, de leur nation de leur ethnie ou de leur communauté. C’est pourquoi il est si aisé de gaver cette masse de belles phrases creuses, apparemment très généreuses, mais totalement ineptes, ou de mots dont la signification s’est vidée de sens à force d’être employés à contresens. Parmi ces mots galvaudés il y a ceux de « race » et de « racisme ». Actuellement celui qui veut s’opposer aux prétentions égoïstes d’autres classes sociales est raciste ; le père qui punit son enfant est raciste ; de même que celui qui ose critiquer les mouvements féministes ou les associations de pédérastes ; de même celui qui ose glorifier sa propre culture ou sa religion en refusant de s’assimiler à celles de l’Islam ou du Talmud. À tel point qu’il devient impossible de vivre sans être le raciste ou le fasciste de quelqu’un, ces deux notions étant actuellement assimilées l’une à l’autre et possédant une odeur de soufre démoniaque. Ces mots sont devenus tellement « Tabou », qu’il règne à leur sujet un véritable ostracisme dogmatique et religieux, comme au plus beau temps des bûchers inquisitoriaux. L’on en arrive à cette absurdité de voir aussi bien les racistes de droite que les antiracistes de gauche discuter « à vide », des heures entières, de notions qu’ils ne connaissent, dans le meilleur des cas, que très superficiellement. Leur ignorance raciale à tous est telle, que toutes les absurdités sont émises à ce sujet. Et, alors que l’avenir de chaque espèce animale est lié à la compréhension instinctive ou raisonnée de son histoire et de son phénomène racial, l’on voit sombrer nos « intellectuels‑masse » dans le conformisme verbal le plus crétinisé et dans les tentatives d’assimilation les plus folles, aboutissant ainsi à la dépersonnalisation la plus totale de l’individu humain. C’est pour éviter de telles absurdités que j’ai décidé d’écrire ce livre sur les races humaines. Mais pour bien les comprendre, il nous faut revenir d’abord au point de départ, c’est‑à‑dire à l’origine du genre humain. L’homme est apparu sur Terre il y a environ 4 à 6 millions d’années. Les fossiles d’Australopithecus africanus et robustus, découverts par Clark Howell en 1968, dans la vallée de l’Omo en Ethiopie, en fournissent la preuve irréfutable. Du moins ces Australopithèques représentent‑ils la première espèce du genre « hominidés », celle que les savants appellent Homo habilis et qui englobe toutes les sous‑espèces, donc toutes les races d’Australopithecus. Que certains savants préfèrent encore le considérer comme un singe évolué plutôt que comme un homme primitif est en soi un faux problème. L’important est que, par ses qualités physiques, mentales et sociales, il représente le chaînon manquant entre les grands singes anthropomorphes et l’homme incontestable cette fois, que sera son successeur Homo erectus. ...

You might also like

Soutenir le Site ! Le savoir n'est pas gratuit

Les ouvrages mis en partage sur ce site le sont gratuitement. Mais maintenir en ligne un tel site...

Lire la suite

Rosenberg Alfred - L'esprit technique

Auteur : Rosenberg Alfred Ouvrage : L'esprit technique Extrait de The track of the jew through the...

Lire la suite

Oliver Revilo Pendleton - Le grand échec

Auteur : Le grand échec Ouvrage : Le grand échec Année : 1989 Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Oliver Revilo Pendleton - Une religion pour les aryens

Auteur : Oliver Revilo Pendleton Ouvrage : Une religion pour les aryens Année : 19** Lien de...

Lire la suite

Rushton John Philippe - La race est-elle une construction taxonomique valide ?

Auteur : Rushton John Philippe Ouvrage : La race est-elle une construction taxonomique valide ?...

Lire la suite

Evola Julius - Elements pour une éducation raciale

Auteur : Evola Julius Ouvrage : Elements pour une éducation raciale Année : 1941 Lien de...

Lire la suite

Eckart Dietrich - Le bolchevisme de Moïse à Lénine

Auteur : Eckart Dietrich Ouvrage : Le bolchevisme de Moïse à Lénine Année : 1923 Lien de...

Lire la suite

Hitler Adolf - Une lettre à Adolf Gemlich

Auteur : Hitler Adolf Ouvrage : Une lettre à Adolf Gemlich Le premier document politique d’Adolf...

Lire la suite

Zemmour Eric - Mélancolie française

Auteur : Zemmour Eric Ouvrage : Mélancolie française Année : Lien de téléchargement :...

Lire la suite

Zemmour Eric - Le premier sexe

Auteur : Zemmour Eric Ouvrage : Le premier sexe Année : 2006 Lien de téléchargement :...

Lire la suite




Histoire Ebook
HISTOIRE EBOOK
Recension d'ouvrages rares et interdits